sotnik

Sacha Sotnik : Pour aller hier chez Piontkovsky et revenir de chez lui, nous avons pris des taxis. Les deux chauffeurs étaient tristes. Les chauffeurs de taxi sont pour moi comme un papier réactif, leur humeur correspond souvent à celle qui bouillonne dans les caboches de la société. Quelques phrases entendues :

"Marre que le pays soit dirigé par les Services. La vie devient effrayante. Putain, ce connard est au pouvoir depuis 15 ans et ça ne fait qu'empirer. Mais qu'est-ce qu'il a été foutre en Ukraine, on en avait besoin, de cette Crimée ? On n'a plus de fric, qu'est-ce qu'on va devenir ? Ça vole à tous les niveaux et impossible d'obtenir justice devant les tribunaux. C'est pas que j'aie envie d'une révolution, faire couler le sang, c'est terrible, mais ces ordures ne s'en tireront pas sans effusion de sang, faut les balayer. Et pourquoi on est allés en Syrie ? Il ne nous manquait plus qu'un djihad !"

A noter que l'un de ces chauffeurs a une fille qui a survécu à Nord-Ost : il hait Poutine. Il m'a demandé pourquoi, à mon avis, le FSB avait besoin d'organiser des actes terroristes. Ma réponse ne l'a pas effrayé, il m'a dit qu'il pensait en gros comme moi.

Apathie. Peur. Dépression. Certitude que tout va empirer et sentiment  que la catastrophe est inévitable.  Voilà ce qui mijote dans nos cervelles.

ecoles eglises

En rouge et en milliers, le nombre d'écoles en Russie, en noir et en milliers, le nombre d'églises entre 1990 et 2012.

Le Patriarche Kirill : http://gordonua.com/news/worldnews/Russkiy-narodnyy-sobor-deystvuyushchego-pri-RPC-sozdast-v-RF-set-otdeleniy-dlya-borby-so-zlom-105861.html

ishot-22

«  Le Concile Mondial National Russe va engager la lutte pour le Bien, représenté par les forces vives de la société et le monde politique. Il va partir au combat contre le Mal et le Mensonge qui détruisent insidieusement notre Patrie et sont une menace pour la vie spirituelle du peuple. Nous allons dans ce but créer en régions un réseau qui ne se contentera pas d’organiser de simples festivités mais qui agira pour de bon. »

Quelques propositions de participants (certains sont membres de la Douma) à cette réunion préparatoire du Concile : Toute offense faite à l’Eglise doit être qualifiée d’acte de russophobie. Il faut abandonner le principe de l’assurance médicale, interdire l’éducation sexuelle à l’école et arrêter de mettre en œuvre les plans de Dulles-Kissinger-Brzezinski de démembrement et d’anéantissement de la Russie.

La thèse centrale du Concile : la civilisation russe. Sur son manifeste on peut lire : « Est russe toute personne qui se sent russe, qui n’a pas d’autres préférences ethniques, qui pense et parle en russe, et qui reconnaît l’orthodoxie comme le fondement de la culture spirituelle nationale. »

Le Comité de la Douma pour les organisations sociales et religieuses a approuvé le projet de loi libérant l’Eglise orthodoxe de l’obligation de fournir un bilan financier à l’état. A contrario, le contrôle sera renforcé pour les organisations religieuses financées par l’étranger. Celles-ci devront informer les Organes des sommes reçues et justifier de leurs dépenses.  http://www.novayagazeta.ru/news/1697881.html

patriarche

Staline ! Victoire ! Poutinisme ! Dans les siècles des siècles ! Amen.

L’archiprêtre Vsevolod Tchapline : http://www.svoboda.org/content/article/27360282.html

ishot-24

« L’Eglise est l’égale de l’Etat, avec ses propres droits et sa propre direction. Si un quelconque petit fonctionnaire se permet de convoquer un évêque, il faut lui faire comprendre qu’il outrepasse ses droits et commet une faute. 

Et il ajoute :  http://www.novayagazeta.ru/news/1697922.html « L’Eglise orthodoxe exige de jouer un rôle central dans les choix que fait l’Etat, nous ne voulons plus quémander, nous représentons les forces sociales qui sont la majorité dans ce pays. Personne n’a le droit de nous dire non. Notre voix doit être prépondérante dans les choix qui concernent le présent et l’avenir du destin moral et spirituel de la Russie. »

Le député Soloviev déclare ce matin qu’il va proposer à la Douma de réintroduire les visas de sortie pour les Russes qui souhaitent se rendre à l’étranger : https://tvrain.ru/news/deputat_solovev_rasskazal_ob_obsuzhdenii_vyezdnyh_viz_v_dume-398148/ Il se reprend quelques heures plus tard : http://www.svoboda.org/content/article/27363374.html « Non, il n’a jamais été question de ça, on aura mal compris mes propos. » C’est la technique habituelle, les Russes savent que ce genre de démenti signifie que le projet est dans les tuyaux. Pour ceux qui n'ont pas connu la période où l'autorisation de sortie était précédée d'une convocation au KGB et d'une leçon de morale soviétique, voici à quoi ressemblait le visa de sortie :

visa sortie

Un autre signe avant-coureur : Après l'Egypte, la Turquie et la Tunisie ?  

https://tvrain.ru/news/v_sovfede_podderzhali_zaprety_na_polety_samoletov_v_turtsiju_i_tunis-398080/ Des députés demandent que soient suspendus les vols vers ces deux pays, car la sécurité des Russes pourrait y être également menacée. "Il y a tellement de beaux endroits à visiter chez nous ! Pourquoi aller dépenser nos devises chez l'ennemi ? La Crimée offre un climat agréable même en hiver, les plages de Sévastopol vous y attendent !"

ishot-23

La Banque Centrale annonce la mise en circulation pour décembre de nouveaux billets de 100 roubles. Tirés à 20 millions d’exemplaires, ils ont pour thème l’annexion de la Crimée et sont illustrés dans la plus pure tradition soviétique :  http://www.kasparov.ru/material.php?id=5644AB2FE0073

billet

Katia, une des deux filles de Poutine, "pèse" 2 milliards de dollars et s'est offert cette petite maison à Biarritz pour une bouchée de pain : 3 millions d'euros. Peskov, le porte-parole de Poutine, n'a pas souhaité commenter, d'autant plus qu'il ne sait rien de la progéniture de son patron, ni même s'il en a une... 

biarritz

katia1

Comme les enfants des autres grandissent vite !

katia2

C'est pas nos soldats ! C'est pas notre armée ! C'est pas notre montre ! C'est pas notre fille non plus !

Je termine ce descriptif d'une Russie qui part en vrille avec cette info, qui serait absurde dans tout autre pays : La Compagnie des chemins de fer russes a acheté pour 500 millions de roubles de manteaux de fourrure :  https://tvrain.ru/news/rzhd_nepravilno_zakupili_shub_na_polmilliarda_rublej-398155/

Le tribunal d'arbitrage de Moscou mene une enquête, car il a des soupçons quant à la légalité de cet achat : la compagnie n'aurait pas fait jouer la concurrence !