sentsov 40

Dmitri Dindze, son avocat, a enfin pu voir Oleg Sentsov hier.  https://www.svoboda.org/a/29310919.html 

« Les propos de Tatiana Moskalkova, la médiatrice russe pour les droits de l’Homme, comme quoi la grève de la faim d’Oleg est comparable à une simple diète thérapeutique et qu’il a même pris du poids sont de la pure désinformation. Aurait-elle été trompée par Anatoly Sak, le médiateur régional, qui rend régulièrement visite à Oleg ? Sak l’a même photographié, mais a refusé de montrer la photo à Loudmila Denissova, la médiatrice ukrainienne, quand celle-ci s’est présentée aux portes de la colonie pénitentiaire et lui a demandé en vain des nouvelles de la santé d’Oleg. D’après les dire des médecins, son coeur et ses reins sont désormais atteints et toute aggravation pourrait désormais lui être fatale. »

russophobe

« Beaucoup s’étonnent qu’à Moscou, finalement, on puisse courir, crier, danser dans les rues, boire et s’amuser sans qu’on te matraque et te mette derrière les barreaux pour 15 jours. C’est autorisé, mais à la condition que tu sois un étranger et pas un Ivan russe. Et ça, c’est parce que le pays le plus russophobe du monde, c’est la Russie. »

La police en Russie. Image du haut : du 14 juin au 15 juillet 2018. Image du bas : le reste du temps.

police

Ça va vite, le rapprochement entre l’Amérique trumpienne et la Russie poutinienne :

Donald Trump a annoncé le 15 juin qu'il était "possible" qu'il rencontre M. Poutine au cours de l'été. Il a tenu ces propos quelques jours à peine après avoir déclaré que la Russie devrait être réinvitée au sein du G7.

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a déclaré jeudi 21 juin que "cette visite aurait bien lieu", selon les informations dont il disposait.

marquis

Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche, Garrett Marquis, a déclaré ce même jour sur Twitter que le conseiller à la sécurité nationale John Bolton allait se rendre à Moscou pour préparer une éventuelle rencontre entre le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine.

simonian

Margarita Simonian, la directrice de l’organe de propagande Russia Today est aux anges : « Nos chaînes arabe et espagnole sont désormais accréditées dans le paquet des chaînes d’information qui sont diffusées sur le réseau interne de l’ONU à New-York. Bravo, les gars ! »

Le dessin du jour de Paweł Kuczyński

polonais

Annonce pour ceux qui seront à Paris :

ackerman