aeroport

Операция "Воскресенье"

http://www.oplot.info/content/operaciya-voskresene

Voici un exemple de la prose du mouvement séparatiste Oplot (Rempart) dans un article paru hier dans la soirée. 

« Quelques centaines d’activistes de la République Populaire de Donetsk (RPD) et une cinquantaine de combattants issus des bataillons spéciaux « Berkout » essaient de prendre le contrôle de l’aéroport de Donetsk car dimanche prochain va peut-être se réaliser le scénario du retour dans le Donbass du président légitime ukrainien Victor Ianoukovitch. Sa livraison (*si, si, livraison, c’est le terme employé dans la version originale)  sur le territoire ukrainien peut se faire par deux avions qui atterriront à Donetsk. L’y attendra un groupe de 140 à 250 personnes. La sécurité de Ianoukovitch sera assurée par les groupes d’autodéfense de la RPD et par un nombre suffisant d’habitants de Donetsk qui le suivront sur sa route vers la ville. D’après notre source, un colonel de la garde rapprochée de Ianoukovitch, on étudie plusieurs itinéraires possibles pour un parcours à pied dans les rues de Donetsk au milieu de ses habitants massés en grand nombre pour l’accueillir. Mais il y a aussi une autre option que l’aérien pour son transfert* (idem) à Donetsk. Il est possible que Kiev soit au courant de son arrivée, mais ni les services de sécurité, ni les forces du Ministère de l’Intérieur ne connaissent les détails de l’opération. Cela explique l’activité actuelle des forces « antiterroristes », des agents du Renseignement et des combattants radicaux nationalistes dans le Sud-Est.

Le retour de Ianoukovitch signifiera l’effondrement total du pouvoir autoproclamé de Kiev : les bataillons militaires passeront sous son commandement légitime et obéiront à ses ordres, de même que les forces spéciales de l’Intérieur et de la Sécurité. Leurs actions seront coordonnées pour désarmer et écraser les groupes armés illégaux formés par la junte ainsi que les provocateurs infiltrés dans la région (…)

Le retour du président légitime sera un signal puissant pour le Sud-Est et d’autres parties de l’Ukraine et  montrera qu’on peut remettre de l’ordre dans l’état selon le plan connu : modification de la constitution pour y introduire la fédéralisation, définition des régions fédérales, création d’un parlement bicaméral, organisation des élections parlementaires et locales, restauration du système judiciaire et des organes de sécurité et proclamation du russe comme deuxième langue d’état.

Il est possible que Ianoukovitch, à cause de l’antipathie qu’éprouvent à son égard de nombreux citoyens, refuse officiellement de participer à la présidentielle (à l’évidence, cette élection n’aura pas lieu le 25 mai et sera reportée à plus tard, au 21 février 2015 par exemple, comme l’accord le prévoyait) et il restera dans l’ombre, laissant un groupe parlementaire et gouvernemental faire le vrai travail.

Mais on ne peut pas exclure qu’une ingérence de pays étrangers, les USA par exemple, change le cours des choses et puisse même conduire au partage du pays entre différents états car le retour du président légitime et les réformes radicales qui suivront contredisent les intérêts de l’Occident. »

Януковича уже поджидают в Бердянске: самообороновцы подготовили сюрприз в аэропорту


Parallèlement, l’aéroport de Berdiansk s’attend aussi à voir incessamment sous peu débarquer l'Unique Légitime. La vidéo permet de voir dans quel état se trouve la piste … Surtout depuis que des activistes y ont placé des blocs de béton !

http://ru.tsn.ua/politika/yanukovicha-uzhe-podzhidayut-v-berdyanske-samooboronovcy-podgotovili-syurpriz-v-aeroportu-361673.html

Pourquoi Berdiansk ? Parce que c’est près de Marioupol où on aurait vu des soldats russes …

Quant à la presse russe, elle révèle que pendant tout ce temps l’Unique Légitime ne vivait pas dans une banlieue luxueuse de Moscou mais à Sotchi, dans des conditions spartiates

http://www.unian.net/politics/909708-yanukovich-vse-vremya-nahodilsya-v-sochi-rossiyskie-smi.html

Bref, entre les fantasmes séparatistes et la guerre de désinformation, pas facile de s'y retrouver !